Projet de support déplaçable pour borne 120V

Lorsqu’on est locataire et qu’on décide d’acquérir une voiture électrique, il faut être prêt à faire quelques courbettes pour développer sa stratégie énergétique pour la recharge. Même si le gouvernement du Québec offre un rabais pour l’installation de bornes multilogement, dans la majorité des cas ce ne sera pas possible, du moins pas dès le départ.

Il peut être intéressant alors de recharger à l’occasion à partir d’une borne 120V qui offre l’avantage de pouvoir se brancher dans une prise électrique domestique standard. Dans ce cas, il devient important de réduire le risque d’abîmer la borne. C’est dans ce contexte que j’ai entrepris de construire un petit prototype de support pour borne déplaçable qui offrirait les avantages de :

  • Protéger la borne des intempéries
  • Éloigner la borne du sol et de l’humidité
  • Limiter l’accès aux raccordements électriques
  • Permettre de brancher / débrancher la borne facilement
  • Déplacer le support à borne au besoin
  • Bien s’intégrer à son environnement visuellement
  • Mieux identifier la présence d’un fil électrique

En bref, principalement pour des raisons de sécurité, de facilité d’utilisation, de protection du matériel… et de coûts! Recharger à la maison au tarif domestique (d’Hydro-Québec) est très économique.

Les matériaux

Tous les matériaux se trouvent facilement et à assez peu de frais dans une bonne quincaillerie près de chez-vous pour un rendu final obtenu qui est quand-même assez clean.

  • une dalle de patio
  • un poteau de balcon
  • quelques vis avec écrous (1/4 de pouce de diamètre)
  • un ancrage à bateau pour quai
  • un capot de poteau en surplus
  • deux bons tie-wrap blancs
  • quelques lattes de bois
  • quatre petits pieds pour meubles

Évidemment, il vous faudra également une charge portative 120V (nous avons utilisé le modèle par défaut de GM pour la Bolt).

La dalle de béton a été percée avec une mèche à béton de bord en bord, c’est un travail un peu ingrat, mieux vaut le faire avec de l’eau (dans le trou pour épargner la mèche et évacuer la poudre de ciment créée) et une perceuse à percussion. Je voulais que les vis traversent la dalle, pour la solidité mais aussi pour donner l’opportunité d’être démonté et remonté sans endommager le produit.

Structurellement, c’est une dalle de béton surmontée d’un poteau de balcon percé afin de pouvoir y enfiler l’extension électrique ainsi que la borne déplaçable. Le trépied en-dessous de la dalle est une partie intéressante du système.